Le Musée


A travers une exposition permanente, le Prieuré retrace les principaux faits qui ont marqué Salles-Arbuissonnas tout en vous proposant d'apprécier la diversité des arts et des époques qui font la beauté du site.

Cliquez pour agrandir l'image
Croix de chanoinesse
Cliquez pour agrandir l'image
Porte de l'église
Cliquez pour agrandir l'image
Clocher
Cliquez pour agrandir l'image
Entrée du cloitre

Le Prieuré

Cliquez pour agrandir l'imageHistorique
On attribue à saint Odilon la fondation du prieuré Saint-Martin et le début de la construction de l'ensemble monastique (église, bâtiments et cloître), qui se déroule pendant trois siècles : au Xe siècle, l'arrivée des moines, au XIe, la construction de l'église en pierres dorées et au XIIe, celle du cloître.
En 1262, le prieuré ne compte plus que deux moines. C'est alors que l'abbé de Cluny autorise les moniales du prieuré clunisien de Grelonge, situé sur une île de la Saône, à une dizaine de km de là, et soumis à des inondations récurrentes, à s'installer à Salles en 1301. Le monastère, dont le temporel reste dirigé par un prieur, connaît alors une phase de prospérité au cours de laquelle de nouvelles constructions sont engagées.
Bien que des velléités d'indépendance vis-à-vis de Cluny apparaissent au XVIIe siècle., ce n'est qu'en 1777 que les « dames chanoinesses » se placent sous l'obédience de l'archevêque de Lyon.

Cour d'honneur et maisons des chanoinesses
Une grille en fer forgé encadrée de deux pavillons du XVIIIe siècle (classés MH) s'ouvre sur la cour d'honneur du chapitre noble, conformément au projet commencé vers 1780 par l'architecte Désarnod. La Révolution n'en a pas permis l'achèvement. Ainsi a été épargnée l'église romane qui était promise à la démolition.
De chaque côté les maisons de chanoinesses, bâties sur cave, s'ouvrent à l'arrière sur des jardins. L'une d'elle abrite la mairie.

Prieuré et musée
L'église romane du prieuré (classée MH) a été intérieurement remaniée au XIXe siècle. Elle a gardé son abside, son clocher et son portail romans. Sur le côté, la porte gothique donnait accès au cloître. On découvre  ce cloître et  la salle capitulaire gothique après avoir traversé le musée du Prieuré, très riche évocation de l'histoire de Salles.

Chemin vers Salles

Départ du chemin vers Salles depuis Les Tournelles (RN6, St Georges de Reneins)  Carte 1945
Cliquez pour agrandir l'image


RB, Copyright © 2014-2020. Tous droits réservés.