Projets

Cliquez pour agrandir l'imageChef d'œuvre en péril !

L'entrée du cloître initialement ouverte sur le mur ouest fut déplacée au XVe siècle pour être accolée à l'église, afin de permettre la construction du logement du prieur dont il ne reste pratiquement plus de trace aujourd'hui.
Elle est un exemple exceptionnel de 'gothique flamboyant' (vers 1450) qui, avec la porte de l'église (vers 1150) tout à fait représentative, elle,  de l'architecture 'romane'.
Ainsi, le visiteur peut d'un seul coup d'œil avoir une parfaite illustration des deux styles d'architecture qui ont marqué la construction ancienne.
Cette porte remarquable est malheureusement très dégradée et mériterait pour le moins une intervention pour stopper sa dégradation et mettre en valeur ses éléments sculptés ou peints à fresque.
Le blason des " Beaujeu ", symbole du pays beaujolais ne mérite pas d'être laissé à l'abandon.
C'est un appel au mécénat que nous lançons.


Ancienne ligne du Chemin de Fer du Beaujolais
Il faudrait que la voie du 'Tacot' soit réhabilité en chemin pédestre. Ce qui permettrait d'amener des marcheurs dans nos villages et leur offrant la plus belle vue sur le paysage et notamment sur le site du prieuré et du chapitre (et sur le bourg d'Arbuissonnas).
Nous envisageons de demander aux professionnels de l'Office de Tourisme de Villefranche de nous donner leur avis sur l'intérêt d'un tel projet, en les invitant à explorer le tracé tel qu'il se présente actuellement.
Une enquête du journal local, "le Patriote ", a fait précisément apparaître l'intérêt du public pour le chemin du tacot qu'une enquête a placé  en deuxième position après le Mont Brouilly.
Les professionnels du tourisme déplorent la brièveté des séjours en Beaujolais et si on veut étendre la durée du séjour, il faut forcément multiplier les activités (physiques et culturelles) à offrir aux touristes.


Extension du périmètre de classement
Extension de classement du site : que soient enfin classés Monuments Historiques, le cloître, la salle capitulaire, le parloir, la porte gothique ainsi que le local situé au dessus de la galerie du cloître, surtout en prévision d'un aménagement futur, même si le futur est lointain.

Nous sommes toujours en attente d'une réponse de la DRAC
pour lancer le projet de restauration de la porte gothique d'accès au cloître.
L'association participe au groupe de travail intercommunal qui œuvre pour la réhabilitation du chemin du Tacot (chemin de fer du Beaujolais, de 1902 à 1934) en chemin piéton. Le tracé de cette ancienne ligne Villefranche-Monsols offre des points de vue remarquables sur de nombreux sites de la région. La vue sur le prieuré et le chapitre de Salles est  à découvrir. Cette réhabilitation implique la sécurisation du viaduc  qui lie Salles et Arbuissonnas, actuellement interdit d'accès en raison du danger qu'il représente.
Le projet prévoit l'installation de panneaux d'information sur les éléments historiques et patrimoniaux le long du sentier (en complément aux informations accessibles par réseaux de télécommunication).



RB, Copyright © 2014-2020. Tous droits réservés.